Financement

Les principales aides et financement

LE FINANCEMENT peut être aidé par de nombreuses aides qu’il faut étudier avec soin.
• L’ACCRE, L’aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise
• NACRE, Le dispositif Nacre s’adresse aux personnes sans emploi ou rencontrant des difficultés pour s’insérer durablement dans l’emploi, pour lesquelles la création ou la reprise d’entreprise est un moyen d’accès, de maintien ou de retour à l’emploi.
Sont notamment concernés : les demandeurs d’emploi, les bénéficiaires de minima sociaux (ASS, RSA), les salariés repreneurs de leur entreprise, etc.
• Aides aux créateurs handicapés
• Les aides à la création d’entreprise du Pôle Emploi
• Exonération de charges sociales pour les salariés-créateurs
• Le fonds de garantie Oséo
• Le Fonds de Garantie à l’Initiative des Femmes (FGIF)
• Le Prêt à la Création d’Entreprise (PCE)
• Les prêts d’honneur pour le financement
• Le crédit-bail est un mode de financement des investissements, où l’organisme de crédit-bail met du matériel par exemple à la disposition d’une entreprise pour une période déterminée, contre paiement d’une redevance périodique. Au terme du contrat, l’entreprise a généralement le choix entre plusieurs options : restituer le bien, l’acquérir pour un montant défini lors de la conclusion du contrat ou renouveler le contrat à des conditions le plus souvent moins coûteuses.

Financement pour ouvrir un restaurant

Financement pour ouvrir un restaurant

Découvrez tous les liens pour le financement et les aides pour ouvrir un restaurant dans le guide ci-dessous.

Retour à la page d’accueil, comment ouvrir un restaurant

2 réactions à Financement

  1. gaume fred a écrit:

    bonjour,
    je suis employé dans une entreprise comme serveur, j’ai 18ans d’expérience en restauration. j’ai le droit à 6 ans de mis à disposition pour un projet personnel. je détiens un permis d’exploitation valable 10ans (2014-2024) et permettant d’exploiter un licence.. je souhaiterais ouvrir un bar-restaurant, mais sans apport comment faire? il existe des affaires à 30000 ou 40000 euros en Auvergne, ce qui n’est pas une somme énorme à rembourser. ayant déjà contacté les banques il y a un an, je me suis vu refuser un prêt alors que celles-ci m’ont félicité sur mon dossier(seuil de rentabilité + budget prévisionnel visionnaire).
    Pouvez-vous m’aider, me renseigner???
    Dans l’attente de votre réponse.
    cordialement

    • philobre a écrit:

      Bonjour Fred,
      Les banques sont très « frileuses », surtout si vous n’avez pas d’apport comme de nombreux candidats à la création d’entreprise.
      Je peux vous aider, nous allons revoir ensemble votre business plan ou votre dossier de demande de prêt qui à des points forts, vos années d’expérience, votre permis d’exploitation mais il en faut plus pour convaincre certaines banques.
      Elles se basent sur certains critères « obligatoires » que je connais puisque j’ai exercé comme consultant à la cession d’entreprise et mon travail était en partie d’accompagner les repreneurs et acquérants en banque et vers les aides en vigueur pour obtenir les fonds nécessaires à l’acquisition.
      Je vous envois un mail en privé.
      A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *